Forum de l’article

Les mégadonnées utiles contre le terrorisme ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
titre et sous titre
jlc - le 21 novembre 2015

J’ai lu vite et mal et je suis surpris par le sous titre qui laisse penser que la réponse est NON alors qu’il semble qu’il n’en soit rien.
lu aussi la reconnaissance des visages chez poutine :
http://links.nouvelobs.mkt6814.com/ctt?kn=84&ms=MjQwNTI5NzES1&r=MTA3ODgwOTcxODI3S0&b=0&j=NjgyMTEzNzgxS0&mt=2&rj=NjgyMTEzNzgxS0&rt=0

titre et sous titre
Laurent Bloch - le 21 novembre 2015

Alors c’est toujours le même problème : quand on sait ce que l’on cherche, les procédés informatiques sont redoutablement efficaces. Mais la surveillance de masse d’une population entière donne essentiellement du bruit dont on ne sait rien dégager, parce qu’au bout du compte seul un être humain est capable de donner du sens à une donnée. Croire le contraire est céder au fantasme de l’intelligence artificielle, cette épidémie décennale dont la variante du moment se nomme transhumanisme, et qui est la religion officielle des dirigeants de... Google !