Forum de l’article

La filière informatique

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
La filière informatique
Eric - le 27 mars 2021

bonjour,

merci à nouveau Laurent.

certaines élites gouvernantes dont je dépends professionnellement en tant que fonctionnaire enseignant-chercheur ne peuvent pas façonner un nouvel objectif économique/industriel/sociétal. leur mode de raisonnement date pour la moyenne des années 80 : il est top-down et ne sait pas bénéficier de l’intelligence collective. ils se pensent éclairés, et les autres n’ont pour eux aucune aptitude à émettre un avis et encore moins une critique dans leur cercle ce n’est pas concevable. cette approche empire avec l’envie de mimer le privé : faire du business, faire du profit.

un fonctionnaire qui joue aux entrepreneurs dans la sécurité que lui garantit son poste protégé par l’état, les décisions sont nécessairement faussées dès le départ. ces managers des temps modernes n’ont d’ailleurs pas à assumer les conséquences de leurs choix car en général ils bougent après quelques années et ne subissent pas les conséquences de ce qu’ils ont lancé. à la différence, un entrepreneur dans le privé qui se plante prend le bouillon, et ça peut être violent.

ces décideurs fonctionnaires sont/deviennent des hommes politiques parfois et continuent à raisonner de la même façon dans leurs fonctions électives.

en gros, on ne va pas s’en sortir en continuant comme ça que ça soit la filière informatique ou le reste. il faut qu’une nouvelle vision et probablement une nouvelle génération émergent et investissent la direction des états et de l’europe en particulier. mais ne sera-t-il pas trop tard ?

dans la gouvernance plus d’ingénieurs aussi peut-être ? c’est une autre idée.

désolé de partager mon inquiétude, mais je ne vois pas trop aujourd’hui comment reconstruire une quelconque filière industrielle en continuant à raisonner comme on le fait aujourd’hui.

prenez tous soin de vous, Eric