Poster un nouveau message
En réponse à :
Un paradoxe cyberindustriel
par Laurent Bloch
le dimanche 5 juillet 2015

Paradoxe iconomique
L’iconomie, qui est l’économie politique de la troisième révolution industrielle, ou cyberindustrielle, est paradoxale ; l’industrie qui la sous-tend est à la fois une industrie lourde et une industrie légère : la réalisation des objets fondamentaux (microprocesseur, système d’exploitation) demande des investissements colossaux qui se chiffrent en centaines d’ingénieurs pendant des années et en milliards d’euros (cf. article sur l’usine de Crolles) ; ces objets fondamentaux sont (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)