Forum de l’article

Introduction aux machines virtuelles

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Introduction aux machines virtuelles
Laurent Bloch - le 12 mai 2013

Une autre lectrice m’écrit : « à mon avis, la grande majorité des profanes en informatique devront, pour le comprendre pleinement, être suffisamment familiers des mathématiques ; cette condition me semble tenir à la matière, indépendamment de la clarté et des qualités de votre texte. »

Je vous accorde volontiers que mon texte risque de demander au lecteur profane le franchissement de difficultés peut-être excessives, mais la nature de ces difficultés, je crois, n’a rien de mathématique. Il s’agit de quelque-chose de plus général : l’abstraction.

Comprendre, aussi peu que ce soit, les mécanismes de l’informatique, suppose de raisonner abstraitement sur des objets inhabituels. Et ce qui rend l’informatique peut-être plus facile à aborder que les mathématiques, c’est que pour affronter ses abstractions, nous disposons d’un appareil pour nous aider : l’ordinateur, comparable en ce sens au télescope de l’astrophysicien et au séquenceur du biologiste.