Poster un nouveau message
En réponse à :
La Belle promise
par Laurent Bloch
le dimanche 14 juin 2015

La scène est à Ramallah ; Badia, l’héroïne, sort de l’orphelinat où s’achevait son adolescence, monte dans le taxi qui l’attendait, puis arrive devant une villa où l’accueille, si l’on peut dire, sans un mot ni un sourire, une dame d’un certain âge dont nous apprendrons qu’elle est sa tante Juliette Touma.
Juliette vit ici, dans la Villa Touma (qui donne au film son titre dans la version originale en arabe) avec ses sœurs Violette et Antoinette, dernières descendantes d’une famille de l’aristocratie (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)